Canada

Nous pédalerons d'Est en Ouest le Canada, le long de la transcanadienne, avec escale à Montréal et Détroit. 

Bon tout ça, c'était avant! L'idée de départ...

Changement de sens de lecture, du plus ancien au plus récent.


Nouvelle étape, Canada!


06 août 2017 - Nous quittons Port Angeles et les Etats-Unis sous un brume épaisse avec nos amis de route Noémie et Robin. Nouvelle étape, le Canada! En selle pour l'aventure! 

From Victoria island to Vancouver


07 août 2017 - Dernier moment vélo en compagnie de Noémie et Robin. Les au revoir seront brefs puisque nous les perdrons avant de monter dans le ferry suite à une étourderie de Juliette. "Où sont les billets?" Hasard ou coïncidence car Juliette retrouvent les billets 2 minutes après et rencontre Rod et sa famille avec qui elle discute quelques instants et nous invite à dormir chez eux. Welcome to Canada!

Vancouver, Surrey


07 au 10 août 2017 - Nous passons quelques jours à Surrey avec une excursion éclair à Vancouver pour demander à l'ambassade s'il accepte de nous accorder quelques jours de rab pour les US. Nous voulons rendre visite à nos amis Manue, Nico et leurs enfants Laurenne, Simon et Marius à Détroit, pour nous un objectif important qui nous a parfois aidé à nous surpasser et continuer dans les moments de doute. Et bien la réponse est oui, mais sous condition d'obtenir un visa tourisme avec questions sur ta vie, tes finances, la couleur de ton papier toilette... avec un rdv à la clé seulement dans 15 jours.

Donc, nous abandonnons l'idée et décidons de remettre ça en décembre, lors de notre prochaine étape. Ça tombe bien, il pensait aller faire un tour au Mexique pour les vacances de Noël. Nous réfléchissons donc maintenant à traverser le Canada au plus vite pour éviter de rester trop longtemps chez nos hôtes qui sont adorables certes mais il ne faudrait pas abuser quand même. Et surtout éviter incendies dévastateurs en Colombie-Britannique, l'air peu respirable et chaleur excessive à vélo entre 30 et 37 degrés.  

Heureusement, Stacey et Rod étaient là, un couple amoureux, joviale, adorable. Fx, nous avons trouvé ton double sur terre 😀 Nous passerons 2 superbes soirées en leur compagnie autour d'un bon repas concocté par Juliette, puis Stacey. Nous échangerons sur la vie, l'éducation, les enfants, les voyages, nos choix de vie. Très bons moments et bonnes rigolades! Vous êtes parfaits, restez comme vous êtes. 

Transcanadienne, Vancouver to Calgary


10 au 13 août 2017 - Comment allons-nous traverser le Canada et rejoindre l'est, un vrai casse-tête! 

Nous avons étudié toutes les possibilités, combinaisons possibles : train, bus, location de van, voiture, transfercar, avion, achat d'une fourgonette, tout y passe! Nous allons donc vous épargner ce casse-tête canadien et avons choisi la combinaison la plus "confortable" et raisonnable, à savoir le transfercar jusqu'à Calgary pour 3 dollars par voiture pour 3 jours puis avion de dernière minute. Nous traverserons les feux de forêts attristants, profiterons d'une pause au Lake Saint-Louise et camperons pendant 3 nuits.

Calgary, dernière étape ouest canadien


13 août 2017 - Dernière journée avant de mettre le cap à l'est. Mise en boîtes des vélos, vérification de la prise en charge des bagages auprès d'une hotesse d'Air Canada (attendez la suite plus bas), bain pour les enfants (cool ce n'est pas souvent, habituellement c'est douche avec papa ou maman), première nuit depuis 8 mois où chacun à son propre lit! 

Journée aéroport, comme on les aime


14 août 2017 - Ah les journées aéroports, une vraie histoire d'amoir entre nous...

Nous sommes prêts en temps et en heure et le top, nous avons réservé une chambre d'hôtel juste en face de l'aéroport. Oui les 2 kms à pied à pousser 5 cartons et 1 remorque sur 2 chariots c'est rigolo mais si on peut s'en passer, on ne dit pas non. Donc, nous voilà à l'aéroport, sereins et joyeux. Quant arrive l'heure de l'enregistrement, tadin!

"Non, madame, monsieur, vous ne pourrez pas embarquer, vous avez trop de bagages." L'hôtesse veut bien prendre les vélos, la remorque blanche à voir mais les sacoches c'est non, elles doivent être dans une valise. 

5 secondes de réaction... c'est une blague... Juliette se déconfie, Nicolas monte dans les tours. Et oui, c'est ça notre couple, une complémentarité exemplaire :) Donc, Juliette reprend ses esprits et écarte Nicolas qui à ce moment même croise le valet de l'hôtel qui vient voir si nous avions bien embarqué. Et bien non, ça ne se passe pas comme ça chez la famille Moussault. Le valet propose d'aller voir s'ils ont dans leur arrière-boutique des valises abandonnées. Et l'hotesse insiste, "oui, mais attention, il ne vous reste plus que 20 minutes", tic, tac, tic, tac. Comment stresser les gens, on garde son sang-froid. Juliette demande "mais si nous ne trouvons pas de valises, comment pouvons-nous faire?", sourire forcée. "Si vous voulez, nous avons des sacs plastiques." Et tu ne pouvais pas le avant 😲😤 gentille hôtesse. Sauvé, Nicolas qui a fait un sprint revient avec 2 valises dont 1 xxl! Nous montons dans l'avion en courant, une habitude qui nous poursuit depuis le début du voyage. Tous les bagages, vélos, remorques sont embarqués, photos à l'appui sous l'aile de l'avion. Ça y est, on y est 😥

 

Mais la journée n'est pas fini...Après 4h de vol dans les nuages, nous arrivons à Montréal. Lucien est invité dans la cabine du pilote. Bel accueil québécois. Et là, où sont les passeports, vélos, remorques et un bagage? SURPRISE!

 

Les passeports ont été laissés sur un siège, les vélos et remorques perdu quelque part dans le "système" et le bagage manquant (la tente soi dit en passant) arrivera dans l'avion prochain au départ pour Montréal, heureusement dans 2h. Tout est bien qui finit bien, nous récupèrerons nos affaires pour la fin de journée. Nous pouvons dormir sur nos 8 oreilles, après une soirée retrouvaille avec Florian, expatrié français, pote de Nico.

A bicyclette, le long des berges du St Laurent


15 août 2017 - C'est parti pour le Canada! Détente à la piscine de l'hôtel avant de partir à la conquête du Canada, montage des vélos devant l'hôtel, départ et ride très agréable le long du Saint-Laurent, 1ère crevaison canadienne, repas du soir près des jeux pour enfants (oh maman, ils parlent français!), découverte furtive de la ville à la tombée de la nuit, un petit air bordelais. Et pour clore cette magnifique journée, rencontre et invitation de Mélina, Karel et leurs enfants Frédérick et Thomas alors que nous n'avions aucun plan pour dormir. Merci à vous 4 pour cette très belle soirée inattendue, gourmande et petit déjeuner délicieux. Très belle et chouette immersion québécoise :)

From Montréal to Ste Mélanie


16 août 2017 - 90 kms de vélo sans côtes accompagnés d'un vent de face, avec pause poutine spécialité locale, pour rejoindre l'auberge Ma maison de Monique et Dominique, les parents de Fred et Seb, amis québécois. 

Joliette, le coming back


16 août 2017-

10 ans après, de retour à Joliette pour Nicolas!

"Si on m'avait dit que j'aurai fait Montréal-Ste Mélanie, à bicyclette, avec ma blonde et mes 2 jeunes, je n'y aurai pas cru."

Notre chalet, à la mode québécoise


17 au 18 août 2017 - Nous profitons d'un super chalet que Monique et Dominique nous prêtent gentillement pour quelques jours. Ils nous ramènent nos montures et bardas par camping-car. La classe, livrés à domicile!

Pédaler ou trinquer, il faut choisir...


19 au 25 août 2017 - Ah les potes! Rien de tel pour te faire du bien. Super week-end avec Flo, Blondin et les enfants Léo, Lou et Lucia puis brunch avec Florian et Amélie, Maxine et Gustave dernier né. 

Retour dans les années Québec avec un plan rock'n'roll de dernières minutes! Papi, mamie, rassurez-vous les enfants étaient avec Juliette.

Dolce vita à St-Didace


21 au 25 août 2017 - Nous prenons du bon temps au chalet de Monique et Dominique. Un grand merci à vous pour tout! Nous gérons la suite de notre périple avec la réservation des billets. Merci Marie-Thérèse et Joël pour l'aide hotline bretonne 😉 

Direction Parc de la Mauricie


26 au 27 août 2017 - Arrêt aux berges du lac du Castor, accueil chaleureux au bout du chemin ou plutôt de la piste. Petit retour en Tasmanie. Après la journée vélo, un petit tour de pédalos. Depuis notre arrivée au Québec, nous sommes plus qu'heureux de retrouver des produits gustatifs topissimes! Du pain! Du "vrai" fromage! De la charcuterie! Du pâté! Du magret de canard! Des gaufres! Des chocolatines!... Un goût de France dans les papilles 😃 Et nous avons grand plaisir à manger des bleuets, des blés d'inde, spécialités d'ici. Miam!

Parc de la Mauricie


27 au 28 août 2017 - La nature dans toute sa splendeur! Une belle succession de lacs et cours d'eaux. Ni ours, ni orignaux en vue, mais un beau putois en lot de récompense. 

5 ans, 5 000 kms


29 au 30 août 2017 - En direction de la ville du Québec, le long du fleuve Saint-Laurent, nous fêtons nos 5 ans de rencontre le jour de nos 5000 kms. Ça s'arrose avec une petite coupe d'eau à l'huile essentielle et une bonne poutine glacée!

Adaptetoit


De nombreuses et belles rencontres sur la route, Julien en fait partie. Son challenge à lui, rallier Gaspé à Montréal en 30 jours et faire connaître sa cause fondation adapte toit avec toute son équipe et sa famille. Collecter des fonds pour améliorer le quotidein des personnes avec son handicap suite à une lésion de la moëlle épinière. Suite à une accident, il est tétraplégique depuis l'âge de 18 ans. Sa motivation est intacte et certaine. Son parcours est rempli de belles rencontres, de beaux paysages, du dépassement de soi et parfois l'envie de retrouver un peu d'intimité. Une vraie ressemblance et un vrai écho à notre voyage. Belle rencontre! Tout est possible! "Le seul vrai handicap, c'est celui entre les 2 oreilles" Julien. Bonne route et bon voyage!


Québec


31 août au 1er septembre 2017 - Arrivée à la ville de Québec. Nous ressortons nos bonnets et nos doudounes! Visite de la vieille ville du Québec avec ses fortifications, ses ruelles, la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec et sa porte Sainte, seulement 7 dans le monde. Nous prendrons le traversier à la tombée de la nuit pour rejoindre la rive sud du Saint-Laurent.

Objectif Gaspésie


Du 02 au 06 septembre 2017 - Vélo, vélo, vélo! On avance tant qu'il fait beau. 

Nous traversons de nombreux villages et leur église. Nous sentons l'histoire de la colonisation française.

Belle initiative du 353 bd Blais avec un spot merveilleux pour y planter sa tente offert par l'habitant. Nous n'aurons pas eu la joie de les rencontrer, pour cause de long week-end ici avec la fête du travail. Ils étaient surement partis en balade vélo. Merci à eux en tout cas! 

Rencontre sur la route de Simon jeune cyclo de 20 ans qui part sur les routes pour un voyage d'un an et de Julie aux cuisses d'acier qui vient de traverser le Canada et roule 200 kms par jour. Ah oui quand même! Nous sommes bientôt prêts à la rivaliser 😉

Parc national du Bic sous la pluie


Du 06 au 07 septembre 2017 - Pédaler sous la pluie... Un grand moment de bonheur! Voilà maintenant 3 mois que nous n'avions pas eu de pluie en pédalant et franchement cela ne nous avait pas manqué du tout. Alors à quoi tu penses quand tu pédales sous la pluie et que tu te reçois toutes les éclaboussures des voitures, mieux des camions qui roulent à vive allure, au cas où tu n'étais pas assez mouillé? Juste à pédaler, pédaler, puis à rien oui rien, étonnant non?, une sorte de méditation mouillée puis à une tasse de chocolat chaud au coin d'un feu de cheminée...

Et aussi étonnant que cela puisse paraître, une surprise nous attend en arrivant un espace campement pour vélo avec une cabane fourni d'un poêle avec du bois à profusion! Merci! 

Le plaisir des pipis en tente


Et oui, nous avons des enfants. Et les enfants en voyage sont les mêmes que les enfants à la maison. Ils grandissent, explorent, font des bêtises, rigolent, se chamaillent, jouent, font des farces, et font aussi pipi au lit. Et le grand plaisir des enfants (en général) c'est de choisir le moment le moins opportun pour faire ce genre de chose. Par exemple, faire pipi au lit dans la tente quand il pleut depuis 2 jours, qu'il fait 2 degrés dehors à 3h du mat', sans point d'eau accessible à moins de 3 kms, bref un vrai bonheur comme vous pouvez le constater sur la 1ère photo 😀 Allez Nico, souris, j'ai fait les 2 derniers... Je te l'accorde, il faisait beau. Nous vous avions épargné les vomis en tente du début du voyage suite à un fish and chips douteux mais maintenant on partage tout 😉

Parc national du Bic sous le soleil


08 septembre 2017 - Le temps se lève. Ouf! Partons à la découverte du parc du Bic. 

Derniers coups de pédale en Bas Saint-Laurent


09 septembre 2017 - Arrivée brumeuse à Rimouski, petite balade dans les rues, section très agréable le long du St Laurent. Nous nous rapprochons de l'embouchure du fleuve et la confluence de la mer car l'odeur devient saline et nous remarquons l'influence des marées. Piste cyclable par Sainte-Luce puis nous retrouvons la 132 jusqu'aux portes de la Gaspésie. 

En avant Gaspésie!


10 au 13 septembre 2017 - Début humide et pluvieux en Gaspésie. Nicolas aura essayé la lanterne "sécuritaire" uco, la veille, pour enlever l'humidité bien présente dans la tente. Il s'est brulé le majeur! Son karma l'a mis en garde...Arrête de répondre par un doigt d'honneur aux abrutis qui te rasent à vélo, te hurlent dessus ou te font des doigts d'honneur! Encaisse les coups avec sourire. 

Après la migration des baleines aux Etats-Unis, nous suivons la migration des oiseaux. Plus nous avançons vers l'Est, plus les paysages deviennent sauvages et la côte moins peuplée. Grand plaisir de retrouver un vent de liberté.

Sea shack, 1ère auberge des enfants, 10 ans après


13 au 14 septembre 2017 - Le Sea Shack, 10 ans après, Nicolas est de retour. L'auberge s'est agrandit, lui aussi 😀 Endroit fantastique pour une première auberge de jeunesse pour les enfants. Nous dormons sur la plage avec des sourires dans les yeux pour les enfants. Les enfants joueront au piano, à la marchande "ça fera 5 dollars, s'il te plaît". Je crois, que nous avons fait tous les pays avec des dollars. Ça marque les esprits. Et nous, les grands, nous buvons tranquillement une bière ou deux au bar du Sea Shack pendant que les enfants sont bercés par le son des vagues. Un vrai moment de répis! 8 mois que nous l'attendions 😉 Un grand plaisir! On remet ça dans 10 ans.

Tabarouette, c'est côteux en Gaspésie


14 au 16 septembre 2017 - Les Gaspésiens nous avaient prévenus. La Gaspésie, c'est côteux! Des petites, des grosses, des courtes, des longues, des côtes en veux-tu, en voilà. Mais quand ça monte, ça redescend... Une spéciale dédicace de La Madeleine avec ses airs de côte néo-zélandaise! Et surtout au petit vieux qui a bien sourit, nous pouvons même dire, rigolé quand il a su que nous allions vers Gaspé et que nous passerions La Madeleine à vélo. Fantastique la jeunesse!

Trop de vélo, tue le vélo


Le voyage ce n'est pas qu'une partie de plaisir. Cette semaine, nous avons eu beaucoup de panne, casse, crevaisons. Tout y passe, nos deux cables de dérailleurs cassent l'un après l'autre à deux jours d'intervalles, rayons qui cassent, crevaisons de la roue de Nico puis celle des petits, le moyeu de la roue de Juliette qui se désserre, changements des chaînes usées...Et la remorque des petits qui commencent à osciller fortement de gauche à droite en roulant, problème de suspensions?... Bref! Le moral de Nico est en berne. Ça commence à faire beaucoup!

Parc National de Forillon, un bout du monde


Du 17 au 20 septembre 2017 - Wouah, nous y sommes! Parc National de Forillon. Que trouve-t-on dans ce bout du monde? Le Cap des Rosiers et son phare, le Cap Bon-Ami, l'ascension du Mont-Alban, le Cap Gaspé, guillemots, gélinotte huppée, fous de Bassan, phoques commun et gris, orignal mâle, porc-épic, castors, renard, ours. Somptueux! Une grand richesse faunique! Et en surprise, du pâté et sardine de Bretagne car oui, les bretons sont partout et adorent les bouts du monde. Merci family Landerneau pour ce bon présent.

A la chasse aux ours


Du 20 au 21 septembre 2017 - Curieux nous sommes, curieux nous resterons. Nous avons été chanceux d'observer tous ces animaux. Nous voulons voir d'autres ours, une femelle et son ourson ne nous suffisent pas. Nous décidons de partir dormir dans la forêt pour en rencontrer et en observer en fin d'après-midi, heure propice. Nous verrons : des crottes, des crottes et des crottes d'ours. Aucun ours à l'horizon. Tant pis pour cette fois-ci, nous profiterons du changement de couleurs et après notre excursion, d'une nuit dans un refuge avec un poêle à bois, rien que pour nous. Après l'effort, le réconfort!

Gaspé


Du 21 au 22 septembre 2017 - Nous repartons bredouille de la forêt pour prendre la direction de Gaspé avec escale à Penouille. Une journée sublime s'offre à nous. Nous passerons la soirée et dormirons chez Elise, Simon-Philippe et leurs enfants Paul-Etienne et Marie-Elisabeth que nous avions rencontrés au café de l'anse au Griffon. Nous avons passé une excellente soirée autour d'un bon repas et de belles découvertes aromatisées. Les enfants se sont parfaitement entendus et éclatés. Merci pour le fun! 

De Gaspé à Percé


La  baie de Gaspé
La baie de Gaspé
Le rocher Percé et l'île Bonaventure
Le rocher Percé et l'île Bonaventure

Du 22 au 23 septembre 2017 - Nous partons pour Gaspé et décidons de couper par une ancienne voie ferrée. Les enfants se prenaient pour des trains et wagons. Les rôles étaient distribués par Lucien. Quant à nous, nous avons joué les équilibristes et avons fait du tape-fesse au vélo. Rien de bon pour eux. Nous avons bivouaqué en face du Cap-Gaspé près de la tête d'indien. Notre matinée avant d'arriver à Percé fut consacrée à de petits passages dans le sable, et des montées entre 7% et...bouquet final 17%. Une petite dernière pour la route!

Percé et l'île Bonaventure


Le rocher Percé
Le rocher Percé

23 septembre 2017 - Journée exceptionnelle par la météo, la beauté du rocher Percé, l'île de Bonaventure et sa colonie incroyable de fous de Bassans. 40% de la colonie niche sur les falaises de plus de 30m de haut, le reste sur l'île que nous avons admiré.

Léona ravit de prendre le bateau a dit son 3ème nouveau mot après pâté et compote 😀 bateau! Toute la traversée, elle répétait bateau, bateau, bateau en rigolant. Puis sur l'île, hello, hello, à tous les marcheurs rencontrés. 

Pour couronner la journée, soirée Oktober Fest gaspésienne, 1ère édition pour ce festival de Percé et pour les enfants. Au programme, dégustation de bières des brasseries locales prolifiques en Gaspésie, concerts de country rock, danses endiablées des enfants. Parfait! Partant pour de nombreuses éditions, bravo Percé!

Faux départ pour les 6 000 kms...


24 septembre 2017 - Après une matinée humide où nous discutons avec Quentin, cycliste en virée gaspésienne avec qui nous avons partagé l'emplacement, nous voulons faire plaisir aux enfants. Nous leur offrons un moment détente escalade dans la structure de Géoparc qui a hébergé le festival. Nous prenons une pause gâterie sucrerie car un local nous a vite convaincu de ne pas rater les petits plaisirs de la boulangerie fournand. Une fois, les jambes échauffées, le ventre bien rempli, nous partons vers Chandler rejoindre Réal et Carol qui nous ont invité chez eux. Après une dizaine de kilomètres, crac, c'est la cata. La carriole des enfants commence à osciller de nouveau, Nico roule à environ 20 km/h, la roue gauche cède net! Les enfants se font traîner sur quelques mètres. Cccrrrrrr... Heureusement, nous sommes toujours vigilents et essayons de rouler un maximum sur l'accotement. Les enfants vont bien. Ils n'ont rien senti. Les grigris confectionnés et offerts par ma cousine Sarah pour nous protéger ont été efficaces. Une voiture s'arrête pour nous aider. Sa conductrice se propose d'aller chercher son voisin pour embarquer nos affaires et nous amener à Percé en attendant de nous retourner et trouver une solution. Nous sommes fatigués de cette nouvelle casse mais sereins que tout le monde aille bien. Maintenant, comme m'a appris ma maman Josiane "il n'y a pas de problème, que des solutions", à nous de trouver la meilleure solution. Réflexion à tête reposée...

Nos bienfaiteurs


Du 25 au 28 septembre 2017 - Bilan du petit crash : roue mortes, chassis tordu. Remorque bye, bye. Nous pensions depuis quelques temps à une solution alternative mais nous n'étions pas décidés. Et bien c'est le moment! Nous allons passer Lucien sur un vélo pour alléger la remorque des enfants. Nous passons plusieurs coups de fils, emails grâce au camping géoparc de Percé, merci Claire! Tout l'équipement est disponible à Gaspé et en promo car fin de saison. Il commençait à vider les rayons. A 2 jours près, il n'avait plus rien en magasin. Ouf! Réal, rencontré la veille nous y emmènera. Merci encore mille fois. Remorque, vélo trouvés, nous pouvons repartir. Direction Chandler chez Réal et Carol. Pendant que les hommes bricolent, soudent, installent la nouvelle embarcation, les dames lézardent au soleil, Juliette refait un tri pour enlever un peu de volume car la remorque blanche disparaît et Lucien apprivoise sa nouvelle monture. Merci Réal et Carol pour votre accueil, votre générosité, vos petits plats et vos histoires! Nous sommes reboostés!

Nouveau look, nouvelle embarcation


28 septembre 2017 - C'est reparti mon kiki! Nouveau look, nouvelle aventure. Lucien est ravi, premier coup de pédale au Québec en Gaspésie! Léona voudrait pédaler aussi mais elle est un peu petite pour le moment.

Woofing à La Défriche


Du 28 au 01 octobre - Une pause à la ferme à St Godefroi. Marie-Thérèse et Eulalie, que fait un bol breton avec nomination Orgères à Saint Godefroi? Mystère et boule de gums 😊

Nos hôtes Josée, cousine de Manue et Ewok sont maraîchers. Ils tendent de devenir autosuffisants. Ils accueillent des woofeurs. En échange du lit et du couvert, tu les aides sur la ferme. Julien, un woofeur est présent sur la ferme depuis quelques jours. Au programme, nous ramasserons des tomates, changerons les clôtures des chèvres, participerons à la traite des chèvres, collerons des étiquettes sur des pots pour le futur marché. Nicolas décortiquera des gousses d'ails, découpera des tôles de fer et participera à la soudure d'un engin. Juliette ira vider  des poulets. Les enfants s'amuseront avec Aïla et participeront à leur façon. Nous devions dormir une nuit, nous y resterons 3 nuits. Nous avons adoré! Merci Josée et Ewok pour votre savoir vivre, vos valeurs et votre bravoure! A fond avec vous dans votre projet! Merci Aïla d'avoir donné ta poupée à Léona, elle s'en occupe parfaitement. Une vraie petite maman.

La chasse est ouverte


Végétariens, s'abstenir de lire cette rubrique. 


Au Canada, la chasse fait partie des moeurs. Elle est majeure. Les employeurs donnent même des jours de congés à leurs employés à cette période car ils savent qu'il y aurait trop d'absentéisme. En premier lieu, la chasse à l'arbalète et à l'arc suivi de la chasse au fusil. Tout un rituel débute quelques jours avant l'ouverture. Observation de la zone, installation de bloc de sel, projection d'urine pour attirer les orignaux, imitation du cri des orignaux mâle puis femelle par les chasseurs pour interpeller les mâles, préparation des denrées pour le temps de la chasse, installation de caméras. Les chasseurs partent quelques jours en forêt. Ces derniers jours, nous avons croisé plusieurs pick up avec à l'arrière de gros orignaux. Les trophées de leur chasse, le bois des orignaux... Plusieurs foyers étaient fiers de nous cuisiner et nous faire goûter la viande d'orignal. Cela se rapproche du boeuf. 

La baie des chaleurs


Du 01 au 04 octobre 2017 - Bonaventure, New Richmond, Carleton-sur-mer, Miguasha, points communs : de belles journées ventées et ensoleillées de vélo en longeant la mer "C'est beau la mer, maman", des bivouacs auprès des jeux pour enfants, des arrêts dégustations, vins de fraise à 11h, hip, fumoir de Gesgapegiag, dégustation de têtes de violon, bières dans la microbrasserie Le naufrageur. La Gaspésie pourrait être autosuffisante entre ses pêcheries de crevettes, homards, ses nombreux maraîchers et éleveurs bio. Le paradis des bons produits locaux!

Miguasha, parc national, site unesco


Le seul spécimen complet d'Elpistotege watsoni connu dans le monde
Le seul spécimen complet d'Elpistotege watsoni connu dans le monde

04 octobre 2017 - Miguasha, l'histoire de notre évolution. Des invertébrés aux vertébrés. A quoi ressemblerons-nous dans 380 millions d'années?

La fin de la Gaspésie


05 octobre 2017 - Au revoir le Québec et la Gaspésie. A la prochaine, sous la neige.

New Brunswick, Campbelton


05 octobre 2017 - Après avoir récupéré les pneus renforcés envoyés par le magasin de vélo de Rimouski par autobus, nous traversons le pont qui sépare le Québec et le New Brunswick. Nous irons dormir chez Kristine, Alexandre et leurs enfants Samuel et Olivier, warmshowers. Au grand plaisir des enfants, de nombreux jeux jonchent le sol de la salle de jeux de nos jeunes hôtes. Bus jaune d'écoliers canadiens, circuit de trains, voiturette trotteur...

Jamais sans nos vélos


06 octobre 2017 - Nous sommes un peu à la bourre sur le planning, comme d'hab. Ils nous restent à pédaler plus de 800 kms en 13 jours avec une escale sur l'île du Prince Edouard de 5 jours. Un peu juste malgré nos jambes galbées, musclés et si puissantes dans l'effort 😉. Nous décidons de prendre le bus. Lever à 4h40 pour un départ à 7h00. Et oui, il faut plier, ranger, pédaler et démonter les vélos avant de prendre le bus. Nous embarquons pour l'île du Prince Edouard avec 2 escales bus. Arrivés à Moncton, l'hôtesse nous indique que nous pouvons prendre le bus de 14h mais que nos vélos serons transférés dans le bus de 18h. Pourquoi pas mais le terminus du bus de 18h est Halifax et nous voulons être certains de réceptionner nos vélos. Nous décidons donc de prendre avec nos vélos le bus de 18h. Une petite escale nous attend... Pendant que maman et Lucien font une sieste dans la gare, papa et Léona vont visiter la ville de Moncton. Et finalement, 6h d'attente passe assez vite. Nous arriverons tous à destination de nuit. Nous dormirons à côté de la station service à la sortie du pont de l'île de 13kms! Le pont de l'île de Ré n'a qu'à bien se tenir.

L'île du Prince Edouard, l'île aux 1000 patates


07 au 08 octobre 2017 - Un gaspésien nous avait dit que sur l'île du Prince Edouard "il n'y a que des patates". Après quelques coups de pédales, cela se vérifie. Une vraie économie locale. Tracteurs, remorques, récolteuses s'affèrent dans les champs. Nicolas en trouve même sur la route, une petite poêlée? L'île est riche de trésors de la pêche, homards, moules, palourdes. Elle propose également de belles pistes au sol rouge. Marion et Tony, warmshowers, nous accueilleront le week-end de Thanksgiving. Un vrai havre de paix, une maison autonome en eau et chauffage au milieu des bois. Merci à vous pour la promenade dans les bois et le beau repas partagé. 

Thanksgiving aux urgences


09 octobre 2017 - Une belle journée commence par une session plage; se poursuit par du trampoline et se termine...aux urgences de Queen Elizabeth de Charlottetown! Immobilisation pour la jambe de Léona pour 2-3 semaines. Léona immobile, ça risque de râler dans la remorque. Merci à l'équipe pour la qualité des soins et la rapidité d'intervention.

Pause et Rdv à Brackley beach


Du 10 au 15 octobre 2017 - Bon temps, repos et retrouvailles avec nos amis Fx et Françoise en visite au Québec. Quel bon moment! Ce que nous avons préféré... attendez, nous réfléchissons...Vous éclatez au 5000 😃 Qu'est-ce qu'on vous aime! See you in 8 months to l'île de Ré. D'ici là, portez-vous bien.

Cougar 2, le retour!


Suite à notre casse mécanique et après plusieurs échanges avec le SAV Thule (vendeur carriole), notre contact Canada a accepté de nous offrir le chassis inférieur et les 2 roues neuves pour la remorque cassée. Les pièces ont été envoyées chez Réal et Carol, souvenez-vous, nos hôtes bienfaiteurs de Chandler. Fx et Françoise, faisant le tour de la Gaspésie, ont récupéré tout le matériel, remorque blanche et remorque défectueuse. Après 900 kms, notre remorque rouge est de retour. Nicolas remonte l'engin et comprend le problème des oscillations. Après un essai concluant et un débat "rouge-bleu", la remorque rouge Cougar 2 l'emporte. Elle reprendra la route! Elle avait juste besoin de vacances et d'un petit lifting. Les autres remorques repartiront en France grâce à nos "passeurs" Fx et Françoise. Vous n'avez vraiment peur de rien! Bon retour en France.

Il est temps de partir!


Du 15 au 19 octobre 2017 - Direction Halifax! L'avion nous attend pour mettre cap au Sud. Les températures commencent à tomber fortement. De belles journées ensoleillées contrairement aux prévisions météo pluvieuses. Que du bonheur pour finir notre escapade canadienne! The confederation trail sur l'île du prince Edouard, bivouac dans la forêt et montage tente nocturne, bateau, vélo avec un peu de fraicheur tout de même. Les températures ont bien diminué. Les températures nocturnes sont négatives. Dans la tente, le soir et le matin, nous atteignons un petit 5° à 7°. Nous nous levons donc avec du givre recouvrant la tente, la remorque des enfants et nos selles de vélos. Ceci dit, raffermissant pour les fesses. Cela ne nous empêchera pas de fêter notre départ avec des pop corns offerts sur la route et un feu d'artifice acheté dans une petite échoppe! Les canadiens et américains en sont fans.

Nous irons dormir une nuit à Truro chez Bob et Glanda, warmshowers, de retour de vacances vélo dans le Vermont, US. Au petit déjeuner, gaufres préparées par Bob. Gaufre, sirop d'érable, crème, amandes pilées, bananes, le tout saupoudré de cannelle. Quel délice! Merci Bob et Glanda pour votre super petit appartement et votre accueil de dernière minute. Au plaisir de vous croiser sur la route, au sommet 😉. "You've got the climb, you've got the view"

Halifax, fin du Canada


19 octobre 2017 - Nous devons nous rendre à Halifax pour récupérer les cartons pour le vol. L'aéroport d'Halifax se trouvant à plus de 30 kms du centre ville, nous nous y rendrons en bus. Après une visite éclair, nous trinquerons à la fin du Canada avec la bière locale Alexander Keith's. Nous ne pouvions pas manquer ça! Mission cartons réussie!

Mexicó!


20 octobre 2017 - Après seulement 3 petites heures de sommeil, lever à 2h50 du mat', pour un vol à 5h50. Ça pique un peu quand même! Opération embarquement, douanes, the fingers in the nose. Le stress des aéroports commence à être apprivoisé maintenant. Arrivée by night to Montréal. Escale puis vol de 5h vers Mexicó. Le trajet sera un peu long pour les enfants, surtout à cause du lever plus que matinal mais déjà dépaysant. Hâte d'y être!